Projet T-REX: Comment préparer le « monde d’après » pour les équipes pharmaceutiques hospitalières ?

[MAJ] Projet T-REX: Comment préparer le « monde d’après » pour les équipes pharmaceutiques hospitalières ?

04 Mai 2021

Depuis le début la crise COVID, comme beaucoup d’autres spécialités, les équipes pharmaceutiques hospitalières ont été fortement sollicitées, lors des vagues épidémiques mais aussi en continu.

Grâce à une adaptation majeure et rapide de leurs organisations internes, elles ont réussi à adapter leurs activités tout en mettant en place en urgence pour certains de nouvelles technologies pharmaceutiques, circuits d’approvisionnements, organisations au plus fort de la crise, que ce soit en 2020 ou 2021. Certains de ces changements ont été intégrés désormais au fonctionnement interne en routine.

Le projet pharmaceutique national T-REX vise à identifier, valoriser et exploiter de manière collaborative les différents retours d’expérience en lien avec la crise COVID au niveau des équipes pharmaceutiques hospitalières. Il est porté par un collectif de pharmaciens hospitaliers et bénéficie du soutien de la SFPC et de la Conférence des pharmaciens de CHU (CPCHU).

Une 1ère étape a consisté durant l’été 2020 à recueillir via un questionnaire en ligne les actions et ressenti des équipes pharmaceutiques durant la 1ère vague COVID (printemps 2020). 900 réponses ont été recueillies. Vous trouverez ci-dessous les principales conclusions ainsi que les résultats détaillés. Vous pouvez aussi revoir le webinaire présentant de manière synthétique la méthodologie et les résultats (cliquez-ici).

L’action actuelle dans le cadre du Projet T-REX consiste à procéder selon la même méthodologie à l’évaluation de l’impact des activités de vaccination COVID sur les équipes pharmaceutiques.

Enfin T-REX va également à partir de l’automne 2021 se déplacer au niveau des régions afin d’organiser des soirées T-REX valorisant les actions locales. N’hésitez pas à nous contacter à ce sujet et à nous suivre sur Twitter @ProjetTrex pour recevoir les dernières actualités.

Contact : collomp.r@chu-nice.fr

Projet T-REX

 

Un groupe collaboratif de pharmaciens hospitaliers* s’organise pour préparer le « monde d’après »

 

Depuis le début crise COVID, comme beaucoup d’autres spécialités, les équipes pharmaceutiques hospitalières ont été fortement sollicitées.

 

Les équipes pharmaceutiques hospitalières ont dû répondre lors des différentes vagues épidémiques mais aussi en continu à :

  • Un afflux massif et rapide de patients, notamment en services de réanimation, mais également en médecine pour 2021
  • Une pénurie mondiale de médicaments et de dispositif médicaux qui s’est transformée en une tension chronique encore existante actuellement pour certains produits de santé

Des modifications d’organisation internes et externes liées au COVID puis à la vaccination.

Dans ce contexte exceptionnel, les équipes pharmaceutiques ont œuvré de manière fortement collaborative tant en interne, entre les différents secteurs, qu’en externe, avec une participation systématique aux instances de gestion de crise, et désormais avec la vaccination, à l’échelle de territoire.

Grâce à une adaptation majeure et rapide des organisations internes, elles ont réussi à adapter leurs activités (dispensation, pharmacie clinique, rétrocessions, études cliniques, pharmacotechnie, stérilisation…), tout en mettant en place parfois en urgence de nouvelles technologies pharmaceutiques, circuits d’approvisionnements et organisations.

Il est important de tirer des enseignements de la crise COVID en 2 temps :

  • Dès à présent, même si elle n’est pas encore terminée,
  • Une fois terminée, avec une vision plus approfondie, pluriprofessionnelle et multidimensionnelle, afin de mettre en place de manière pérenne de nouvelles organisations, activités et modalités de réalisation intégrant en partie celles mises en place durant la crise.

La survenue de cette crise a créé une focalisation des réflexions déjà étudiées auparavant par un collectif de groupe de pharmaciens hospitaliers constitué en 2019, baptisé THANK Pharma, travaillant sur un projet concernant les évolutions managériales via des séances de formation/actions/REX sur la thématique du management.

Méthodologie élaborée spécifiquement (Rémy Collomp & Marc Frachette) baptisée REX-I®. Il s’agit d’une méthode de recherche – intervention intégrant une démarche multi dimensionnelle de retour d’expérience développant une approche résolument transformative des pratiques et outils de management (des activités et des personnes).

Outre la valorisation du bilan des actions déjà réalisées, les résultats attendus, qui seront mis à disposition de la profession, seront de proposer et d’accompagner la mise en place à visée pérenne de nouvelles modalités de fonctionnement des organisations pharmaceutiques hospitalières, intégrées dans les établissements et les territoires.

 

Le projet T-REX s‘inscrit parfaitement dans la démarche faisant suite au « Ségur de la santé » en se positionnant comme force de proposition contributive à une transformation innovante du système de santé au bénéfice des patients.

 

 

*Composition du groupe :

Pierrick Bedouch (CHU Grenoble), Philippe Cestac (CHU Toulouse), Rémy Collomp* (CHU Nice), Etienne Cousein (CH Valenciennes), Bertrand Decaudin (CHRU Lille), Béatrice Demore (CHU Nancy), Marc Frachette* (Cap O2), Bénédicte Gourieux (CHU Strasbourg), Stéphane Honoré (AP Marseille), Jean Marie Kinowski (CHU Nîmes), Pascal Odou (CHRU Lille), Clarisse Roux (CHU Nîmes), Valérie Sautou (CHU Clermont Ferrand), Rémi Varin (CHU Rouen)

*Pilotes

Le Projet T-REX bénéficie du soutien de la Société Française de Pharmacie Clinique (GT Gestion des risques) et de la Conférence des Pharmaciens de CHU (CPCHU).

Résultats du questionnaire de perception 2020

 

Comme d’autres spécialités, les équipes pharmaceutiques hospitalières ont été fortement sollicitées depuis le début de la crise COVID. Connaître et analyser la perception de l’implication et du vécu des équipes pharmaceutiques est très important. C’était l’objectif du questionnaire de perception réalisé en 2020.

Durant la 1ère vague COVID correspondant à la période mars, avril, début mai 2020, de nouvelles pratiques ont été mises en place. En répondant aux questions : « quels changements pour moi ? dans quelles conditions ? pour quelle valorisation ? et demain ? », les répondants au travers du questionnaire ont permis de :

  • mieux appréhender ces transformations et les dispositifs d’accompagnement mis en place
  • envisager celles qui peuvent ou doivent être retenues afin de mieux faire face à de nouvelles crises
  • identifier également celles qui peuvent ou doivent être maintenues indépendamment de la crise

 

Les points principaux

Le questionnaire a été adressé par mail en mai 2020 et destiné à tous les personnels des équipes pharmaceutiques, quel que soit leur établissement d’exercice et la spécificité de leur mission. Il associait questions fermées et ouvertes spécifiquement élaborées portant sur : informations générales (fonction, secteur, ancienneté, responsabilité, établissement, région), modifications d’activité (importance et formation), conditions de travail dont télétravail, communication-informations, ressenti / stress et valorisation, REX individuel (points positifs, négatifs, propositions d’amélioration). Le questionnaire a été complété en ligne.

Les résultats ont été analysés de manière globale puis détaillée (par région, par profil…). Nous remercions vivement Sylvie BAUR de l’équipe pharmaceutique du CHU de Strasbourg pour son aide.

900 réponses ont été reçues et analysées. Les profils principaux des répondants étaient pharmacien (53%), préparateur (32%), administratif (6%), cadre (4%). Au niveau des régions, il y avait une égale représentativité des trois types de zone selon le niveau des tensions hospitalières pour la période concernée. Les répondants exerçaient dans l’ensemble des secteurs, notamment pharmacie clinique, achat-approvisionnement et dispositifs médicaux. 50% avaient une responsabilité (équipe, secteur ou service/pôle).

Pour 43% des répondants, les activités habituelles ont été modifiées de plus de 50%, quel que soit leur secteur. 81% estiment leur niveau d’implication >ou =7/10 et pour 55%, avec un niveau de stress >ou =7/10. La cohésion au sein de l’unité était estimée renforcée (>ou =7/10) pour 54% des répondants.

La valorisation des actions était estimée très satisfaisante / satisfaisante pour 26%, 46% et 65% respectivement au niveau externe, intra établissement et individuel.

Si les difficultés identifiées portaient essentiellement sur les volets pénurie et stock, les points positifs ciblaient le travail en équipe et les propositions d’amélioration les réorganisations.

 

En synthèse, les équipes pharmaceutiques ont su répondre aux attentes durant cette 1ère phase COVID notamment grâce à une forte cohésion intersecteurs et au travail d’équipe. La valorisation des actions réalisées cependant a été perçue comme faible.

Le projet T-REX se poursuit actuellement avec l’analyse de la phase « vaccination » qui a très fortement mobilisé l’ensemble des équipes pharmaceutiques.

 

Les résultats détaillés du questionnaire sont consultables ici : lien vers le diaporama.

SFPC

La SFPC a pour objet l’exercice et la promotion de la Pharmacie Clinique par tous les moyens de formation et d’information, notamment au moyen de publications et de manifestations scientifiques nationales et internationales.

Presse

Rejoignez – nous

1 réaction sur “ Projet T-REX: Comment préparer le « monde d’après » pour les équipes pharmaceutiques hospitalières ? ”

  1. Ping PHARMACIE HOSPITALIERE : UN RETEX ET UNE WEBCAST

Les commentaires sont clos.